Site icon Allistic

Journal des Cyberattaques – Mai 2022

Journal des cyberattaques

RETROUVEZ CI-DESSOUS LES PRINCIPALES CYBERATTAQUES DE CE MOIS DE MAI 2022

Journal des cyberattaques

VOL DE DONNÉES

Analyse de nos experts

Le Costa Rica a été victime d’une énorme vague de cyberattaques, au point de déclarer l’état d’urgence le 10 mai. Presque 700 Go de données ont été volées par les pirates du groupe Conti, un groupe qui n’est pas inconnu puisqu’il sévit maintenant depuis de nombreux mois sur tous les fronts. De nombreux organismes ont été touchés par cette attaque, le ministère des Finances étant visiblement le plus à plaindre. Le président Rodrigo Chavez a décidé de se défendre, rejoint par le Département d’Etat américain, qui offre une prime de 10 millions de dollars pour toute information sur le groupe de pirates, plus 5 millions de dollars pour une information menant à l’arrestation des responsables de ces attaques.

PIRATAGE

Analyse de nos experts

Hacker des hackers ? C’est le défi que s’est lancé un pirate informatique, qui a décidé de tenter de piéger les chercheurs en cybersécurité. En effet, après la mise à jour Microsoft d’Avril 2022, qui corrigeait deux CVE (CVE-2022-24500 et CVE-2022-26809), un compte Github a publié deux exploits concernant ces failles, mais qui installent en fait des portes dérobées (backdoor) sur la machine de ceux qui cherchaient à les exécuter. La nouvelle s’est répandue assez vite sur Twitter, ce qui prouve le succès de cette attaque. Le compte Github, créé pour l’occasion, est maintenant clôturé. 

Un échec cette fois-ci, pour des pirates pro-russes, qui ont tenté de compromettre l’Eurovision. Le groupe Killnet a tenté de truquer les résultats afin d’empêcher le candidat ukrainien de gagner le programme, puis ont tenté des attaques de déni de service afin de bloquer directement les services de vote. Néanmoins, les pirates ont été bloqués par les autorités italiennes, qui auront su protéger leur événement. Les pirates se seraient visiblement vengés sur des sites Web d’institutions italiennes comme le Sénat, la chambre haute du parlement et l’ISS (Institut national de la santé). 

RANSOMWARES

Analyse de nos experts

Le Robin des Bois des ransomwares vient de faire son apparition en Inde. Le logiciel nommé GoodWill est une nouvelle forme de rançongiciel, qui ne demande pas d’argent après infection, mais d’accomplir trois bonnes actions avant le déblocage de leur données. La première est de financer de nouveaux vêtements pour des sans-abris, puis d’emmener des enfants pauvres dans des chaînes de restaurations rapides connues, et enfin de financer les frais médicaux d’une personne dans le besoin immédiat. Une fois cela fait, ils devront poster un message sur les réseaux sociaux, expliquant leur transformation en “bonne personne” grâce à GoodWill. Les pirates envoient alors l’outil de déchiffrage des données à l’entreprise infectée, qui retrouvera l’ensemble de son système.

Plus classique, le retour du groupe Lockbit, qui a visé le réseau Vivalia, un hôpital belge, paralysant ses services hospitaliers. Cette attaque est survenue dans la nuit du 13 au 14 mai, mais des sites sont encore affectés par l’attaque, et ne seront libérés qu’au courant de la première semaine de Juin. L’attaque n’aura donc pas stoppé totalement l’activité, mais grandement ralenti certains secteurs et sites.

LES ARTICLES QUI POURRAIENT ÉGALEMENT VOUS INTÉRESSER ..

Quitter la version mobile